Etre Médecin: Enquete sur les déterminantsdu projet professionnel chez les étudiants de troisième cycle d’étude médicales de l’UFR-SDS

Résumé

Introduction: La pénurie de médecins constitue un problème de santé publique pour les pays en développement. La formation de médecins aptes à travailler aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain s’avère indispensable.

Objectif : Etudier les désirs et attentes en matière de spécialisation des stagiaires internés des trois Centres Hospitaliers Universitaires du Burkina Faso.

Matériel et méthode : Il s’est agit d’une étude transversale à visée descriptive et comparative réalisée du 14 Mars au 30 Avril 2011 dans les trois CHU  et a concerné les stagiaires internés de 7ème et de la 7ème année bis de médecine.

Résultats : Au total, 295 personnes ont été interrogées, 70,2%  étaient de sexe masculin et 29,8% de sexe féminin. L’âge moyen des enquêtés étaient de 28 ans avec des extrêmes de 22 et 36 ans. Les mères des SI étaient à 57,6% des femmes au foyer et les pères à 28,2% cultivateurs. La majorité des stagiaires internés (84,7%) étaient célibataires mais près du quart (15,25%) vivaient en couple.

Les femmes, à 88,7% avaient choisi la médecine pour venir en aide aux autres (p=0,03) et les hommes à 36,6% pour raison économique (p=0,009).

La majorité des stagiaires internés, soit 38,2% qui souhaitaient faire une autre faculté était plus portée vers les sciences économiques.

 La cardiologie, la santé publique et la gynécologie-obstétrique  étaient les spécialités préférées par les stagiaires internés. La rémunération était la raison principale du choix d’une spécialité.

La faible rémunération du médecin était pour 40,4% des stagiaires internés la raison de leur regret du choix de la profession médicale.

Sur les 243 stagiaires internés qui désiraient exercer la profession médicale à la fin de leur formation, 202 soit 83,1% désiraient le faire en ville ; 76 soit 31,4% des stagiaires internés souhaitaient travailler dans une clinique.

La majorité des SI, soit 96,5% suggéraient un renforcement de l’encadrement des étudiants en stage et une amélioration des conditions de travail des médecins en milieu rural.

Auteur: Dr. Christiane OUEDRAOGO

Mail: christiatat@yahoo.fr

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s